L’attention est l’alpha et l’oméga de tout cheminement ou dévoilement spirituel.

Elle est ce qui détermine notre façon de percevoir, comprendre et vivre chaque expérience, chaque réalité de l’instant. Elle conditionne presque tout.

L’attention est cette matière invisible qui façonne complètement notre réalité subjective.

Elle peut aussi bien être la source de notre malheur, que de notre bonheur, dans une même situation. Sans que nous ne l’ayons jamais pleinement vu, c’est elle qui permet que nous souffrions autant. Et c’est nous qui permettons cela, à travers le processus de l’attention le plus souvent inconsciemment.

En énergétique, il est dit que là ou va l’attention, l’énergie va. Mais en vérité, l’attention nourrit aussi nos émotions, nos pensées et finalement tout notre monde intérieur. C’est le fondement et le ciment de notre vie psychique. Nous avons participé à notre conditionnement actuel, à nos souffrances et blocages, parce que nous avons accepté que l’attention lie tout cela et continue de le faire maintenant.

L’attention est dynamique et n’est pas une structure en soi. Elle peut être travaillée ou développée car elle peut obéir à différents opérateurs : le mental, la conscience, le désir spirituel, l’être… Elle est liée à notre liberté intérieure et aux mondes. Je dirais même que c’est l’essence même de notre liberté. C’est probablement la seule chose sur laquelle nous ayons une action véritable.

Les 4 degrés

L’attention a 4 degrés d’approfondissement qu’il est important de connaître pour s’ouvrir à l’ensemble de nos potentiels intérieurs. Ces découvertes sont proposées dans le cadre d’un cheminement ou d’un dévoilement global. Le processus de l’attention se doit d’être intégré dans un accompagnement pour que s’opèrent au plus juste de chacun les dévoilement et réalisations. Voici ces 4 degrés :

Ce rayon que l’on dirige

Il s’agit d’un mouvement très subtil qui, au départ, peut être pris en main par la volonté. Cela donne alors un processus brut et grossier. Puis, progressivement, on apprend à utiliser l’intention pour déplacer l’attention de manière plus douce et respectueuse de nous-même. C’est à dire que l’attention, en se déplaçant dans le corps, les énergies, les émotions et les pensées, crée des effets, des réactions.

Il est important d’être à l’écoute de tout cet écosystème pour ne pas se brusquer intérieurement. On ne ferme pas la porte au nez de ses émotions et pensées comme cela. Pas plus que l’on ne va d’un point A à un point B dans le corps, sans créer des micro-tensions. L’attention doit donc être conjuguée avec une écoute de ce qu’elle génère. Il est essentiel de sentir la progression de son parcours, pour sentir ce qui est de l’ordre de la violence intérieure ou de l’acceptation. Et c’est par l’acceptation que, progressivement, le jeu de l’intention et de l’attention deviennent puissantes, libres et justes.

La division de l’attention

La division de l’attention est un processus naturel. Cette division peut se faire sur un même plan de conscience ou plusieurs plans de consciences. L’attention peut être divisée assez facilement en 2 ou 3 parties sur une courte période de temps. Si elle peut être divisée en plus de parties encore, cela se fait de façon partielle et superficielle. Mais il est possible de stabiliser profondément et durablement une division en trois.

La plongée totale

La plongée totale est d’un accès plus difficile, puisqu’il s’agit de s’identifier totalement et en conscience à un objet. Cela se réalise par exemple avec la sensation dans certaine voie. Cette plongée totale permet de révéler une vacuité particulière, sans passer par le mode de la division de l’attention (qui lui est plus abordable).

L’accueil

Le simple accueil conscient est ce qui correspond à une sorte de détente de l’attention. Cela permet une sorte d’ouverture à des réalités plus profondes, que le mouvement ordinaire et mécanique de la vie. Certaines voies spirituelles développent un accueil total, où l’attention se libère de toutes contraintes et formes. Cela permet de rentrer profondément et spontanément dans l’instant présent en tant que tel.

Un fil rouge

Toute voie spirituelle propose un cheminement avec son attention, que cela soit explicite ou pas. Il ne saurait en être autrement. Celle-ci n’est pas un but car elle peut être résorbé dans des réalités profondes en lien avec notre être et le sans-forme. Mais pour autant, elle reste toujours disponible.

L’attention est d’une certaine façon le fil rouge, qui va nous conduire des phénomènes ou objets à la source. Et c’est là une part importante du dévoilement qui peut être opéré.

Ce fil rouge est aussi, par lui-même, une puissante porte, car c’est l’inscription sur la durée qui permet au processus de l’attention de transcender le temps, en donnant accès aux vacuités intérieures.

Stéphane Morelle

Cet article s’intègre dans l’enchainement de la page enseignement .

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

 

 

NEWLETTER: Méditation et Eveil

YOUTUBE