Au début, souvent, il y a un questionnement, des lectures, des visionnages. Qu’est que la Vie ? Quel sens donner à tout ça ? Comment me trouver pleinement ? Comment sortir du poids du mental, de la dualité ? Comment être dans l’instant présent ? Qui suis je ? Comment vivre le Divin ? Comment vivre dans le cœur ? Cette phase de préparation est importante. Elle permet de se déconditionner d’un certains nombre d’apriori véhiculés par l’éducation, la culture.

Le début du chemin

Le chemin, lui, commence avec notre réponse intérieure. C’est à dire quand nous nous mettons en branle. Quand nous passons à l’acte. Un acte intérieur, celui d’une révolution. Passer de l’avoir à l’être. Ne pas chercher à transformer l’autre, le monde mais s’ouvrir à la réalité intime de notre monde intérieur. C’est le début d’un retournement intérieur. Agir en soi, ou être en soi. Que se soit par un profond regard intérieur, par une ouverture à une conscience, par une attention qui se découvre, par une reliance à un sentiment d’être, par la recherche d’une Présence.

Notre réponse intérieure, qui marque le début du chemin, est en fait une réponse à un appel qui nous dépasse, à un désir, à une nécessité :quand il y a réponse intérieure, il ne s’agit plus d’une simple curiosité, d’une nouvelle occupation, d’un nouvel os à ronger pour le mental. Non c’est une réponse à un appel de nos profondeurs, un appel :

A se libérer de ses souffrances, limitations, et frustrations.

A s’ouvrir en nous-même à une dimension qui nous porte à chaque instant.

A dévoiler la réalité de notre nature infinie, de conscience, de sérénité et d’amour.

Le cheminement peut prendre alors plein de formes : tâtonnement, engagement, pleine conscience, non-effort, éveil, concentration, dévoilement, accueil, Présence … Comme il peut sembler disparaître à certain moment dans l’éternité de l’Être.

Un retournement intérieur

Si le chemin est avant tout un retournement intérieur, progressivement se révélera comme une évidence que ce retournement est celui de nous-même tout entier. Car parfois il y a la tentation de vouloir, dans ce retournement, transformer quelque chose, acquérir quelque chose. C’est alors comme si on se voyait en chirurgien spirituel tentant d’opérer un nœud souffrant pour que le bonheur brille. Et de ce fait il y aurait malentendu. Il n’y a pas en nous un chirurgien et un nœud, sous entendu que « nous » serions le chirurgien et que le nœud serait le problème spirituel à guérir. C’est, en vérité, ce « nous » tout entier qui demande à être révolutionné, à basculer dans autre chose que ce que nous croyons qu’il est. Dans le retournement spirituel, « nous » allons être totalement retourné pour que se dévoile une réalité de plénitude. Bien sur cela ne se fera pas tout de suite, ni d’ailleurs contre votre volonté.

Des étapes

Un certain nombre d’étapes sont nécessaires. Mais il est important de se familiariser avec cette réalité du véritable chemin spirituel. Il s’agit avant tout de dévoilements. Jusqu’à ce que, ayant goûté à cela, nous aspirions à être totalement dévoilé et à être sans notre « je » habituel. Il s’agit d’une certaine façon d’une petite mort à nous-même. Mais une mort qui est désirée car génératrice de sérénité, de plénitude et de liberté.

Maintenant que cela est posé, regardons tranquillement le chemin sans plus y penser. Nous n’avons pas à nous mutiler ni à nous astreindre violemment à quoi que se soit. Le chemin peut se dérouler avec douceur, cela permet d’accueillir tout ce que nous sommes et de ne pas rejeter certains aspects. La volonté de réussir ou de faire peut être un obstacle de même que la crainte de ne pas réussir. En vérité, il ne s’agit pas de réussir quoi que ce soit. Il s’agit plutôt de laisser mûrir en nous une réalité, un désir spirituel qui nous permettra d’éclipser le mental qui est ce réseau de fonctionnements et de croyances qui nous empêche de vivre pleinement notre Être dans l’instant. Pour que cela soit possible il est essentiel de comprendre les 3 clés indispensables : l’attention, la nature de ce que nous sommes et les 3 voies possibles.

Cet article s’intègre dans l’enchainement de la page enseignement .

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

 

 

NEWLETTER: Méditation et Eveil

YOUTUBE